• Simple Item 9
  • Simple Item 8
  • Simple Item 7
  • Simple Item 6
  • Simple Item 5
  • Simple Item 4
  • Simple Item 3
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9

Bienvenue

Bienvenue sur la plateforme du Département de Pédiatrie des Cliniques universitaires Saint-Luc, destinée aux médecins assistants candidats spécialistes (MACCS) et aux pédiatres du réseau de santé de l'UCLouvain. Par extension, les équipes infirmières et les autres équipes paramédicales sont invitées à y trouver des informations utiles pour leurs pratiques. Consultez les Mentions légales pour davantage d'information concernant les limites de l'utilisation de cet outil.

Le témoignage de Louise Coppin, doctorante à l’Institut de recherche expérimentale et clinique (IREC, laboratoire PEDI, Etienne Sokal) de l’UCLouvain et médecin assistante clinicienne candidate spécialiste (MACCS) en pédiatrie aux Cliniques universitaires Saint-Luc.

 

La défense de thèse de Louise Coppin ne s’est pas vraiment passée comme elle l’avait imaginée. Le 16 mars, date entourée en rouge dans son calendrier pour présenter son travail de quatre années, la Belgique est entrée en confinement. Conséquence : Louise est devenue la première futur·e docteur·e de l’UCLouvain à passer devant son jury par écrans interposés.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Communiqué de Presse - Belgian pediatric COVID19 Task Force

Cette liste a été réalisée avec soin après consultation de diverses associations professionnelles et organisations spécialisées dans le domaine de la pédiatrie. Nous tenons à souligner qu’elle a pour objectif de servir de ligne directrice. Il est donc possible d’y déroger s’il existe un motif raisonnable, en concertation avec le médecin traitant du patient. Cette liste n'est pas non plus exhaustive. Son application relève de la responsabilité du médecin traitant après discussion avec le patient, ses parents et/ou les soignants impliqués. Cette liste se veut une aide à la décision d’autoriser les enfants à rentrer - ou non - à l'école.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Communiqué de Presse - Belgian Pediatric COVID-19 Task Force

Ces derniers jours, la presse a fait état de cas d’enfants présentant un tableau inflammatoire prononcé, peut-être lié au COVID-19. Nous tenons à souligner que cette complication est très rare, de même qu’elle peut survenir suite à d'autres maladies virales (ce que la presse ne précise pas). On ne sait pas encore de manière formelle s’il existe un lien avec le COVID-19. Si votre enfant a une forte fièvre, se sent somnolent ou affaibli, ou si vous vous faites du souci pour d’autres raisons, vous devez – comme d’habitude – prendre contact avec votre médecin.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Point important concernant les réunions de CA, les défenses privées et les soutenances publiques en ces temps de pandémie :

* les réunions du comité d’accompagnement (CA) ne peuvent plus se tenir en présentiel et ce jusqu’au 30 juin 2020 minimum, mais elles peuvent très bien se faire en distanciel (via TEAMS par ex. ). Il faudrait que vous contactiez votre CA afin de vous assurer que tous les membres sont en mesure de se connecter à distance. Il faudra également me confirmer que la réunion est maintenue MAIS à distance et via quelle plateforme vous allez procéder. Si vous décidez de reporter votre CA merci de m’en avertir également, mais sachez que cette mesure sera sans doute prolongée jusqu’en septembre (reste à confirmer).

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Comme vous l'aurez sans doute lu dans la presse, l'apparition de symptômes inquiétants de vasculite (Kawasaki ?) ou de myocardite chez des enfants a provoqué une alerte des services de santé qui enquêtent désormais sur un éventuel lien avec le Covid-19. 

Dans les différents pays d'Europe, y compris en Belgique et au Luxembourg, des symptômes graves et très inhabituels suggestifs de vasculite/myocardite inflammatoire sont rapportés chez un nombre croissant de malades (quelques dizaines à ce jour 29/04/2020) . En plein milieu d’une pandémie, les autorités médicales s’interrogent sur ce phénomène et ce d'autant que la possibilité d'un déconfinement progressif et d'un retour des enfants à l'école sont évoqués depuis quelques jours. 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives